Ma ChRoNiQuE – Fallait pas me chercher 1 d’Emma Green

Auteur : Emma Green
Editions : Éditions Addictives
Collection : Adult Romance
Pages : 76
Volume : 1/9
Prix : 2,99€ (Kindle)
Date de sortie : 25 Avril 2016
Public : New Adult
Amazon : Fallait pas me chercher 1

commander fnac ADV_Banner_148

« Petit Résumé »

Elle est jeune, belle, riche, et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Son seul problème, c’est lui : aussi sexy qu’insupportable…
Une série à deux voix… irrésistible !

***
J’ai 24 ans, un père tyrannique et un empire babylonien à gérer. Ma fortune colossale et mon joli cul font de moi le meilleur parti de Los Angeles. Je souris, on se pâme. J’ordonne, on m’obéit. J’aurais pu m’appeler Mike, John ou William, mais mes chromosomes en ont décidé autrement. Je m’appelle donc Valentine Laine, je suis une femme qui doit s’imposer dans un monde de requins, et rien ni personne ne me résiste.
Au moins jusqu’à l’arrivée fracassante de Nils Eriksen, qui m’a sauvé la vie tout en y mettant un souk improbable. Sans cesse, nos destins s’entrechoquent, s’entremêlent, s’entrelacent, et nos corps ne demandent qu’à les imiter…
***
Sous la plume d’Emma Green, retrouvez les personnages cultes des séries Déshabillez-moi et Etreinte de June Moore, pour deux fois plus de plaisir !

« Ma Chronique »

J’avais déjà lu du Emma Green avec « Les Cent facettes de Mr Diamonds » y a un moment et j’avais plutôt bien apprécié alors quand pour ce premier partenariat les Editions Addictives me l’ont proposé , je me suis fait joie d’accepter car j’avais envie de la redécouvir.

Comme toujours je remercie la maison d’édition pour la parution de ce livre. Emma Green étant enplus l’auteur phare chez eux.

Aïna et Valentine sont en vacances à Madagascar et découvre un trafic de bois précieux. Elles se font pincer par les trafiquants et constituées prisonnières dans une cabane en tôle ou la chaleur règne. Peu de temps après elles sont rejointe par Nils (envoyer par le père richissime de Val) qui à l’aide de son frère finissent par les libérer.

Dans l’ensemble ce que je peux dire c’est que j’ai plutôt bien apprécié l’histoire bien qu’au début j’ai eu un peu de mal à accrocher.

Je pense que ce sont les personnages qui m’ont plus emballé que les lieux choisi pour les actions (Mada et transit Reunion), peut-être du fait que j’habite justement à la Réunion et que je connais les soucis du climat ,etc..(notamment la chaleur).
Nos personnages ne se ressembles pas mais semble s’apprivoiser au fil du roman , j’ai donc aimé voir l’évolution entre eux. J’ai même fini par mi attacher, bien que le passage entre Vals et Nils à l’arrière du pick-up ne met pas aidé car sur le moment il m’a semblé peu crédible à cause des autres personnages present et que cela m’a un peu chiffonné.

J’ai aimé voir de la douceur dans Nils malgré sa carrure de Viking. Je l’ai trouvé drôle et protecteur.
Val, elle, m’a semblé plutôt forte et j’ai apprécié sa répartie.

J’ai bien reconnu là, la plume de l’auteur. C’est fluide, et tout en légèreté. Un plaisir de la lire.

Pour terminer mon avis, je vous direz que je vous conseille cette histoire si vous aimez la romance et le dépaysement . Je vous avoue j’ai maintenant hâte de lire la suite pour en découvrir plus…

« Mon Extrait »

« – OK, dis-je en essayant, sans succès, de rester calme. Alors, non seulement, après notre cohabitation forcée, vous savez à peu près tout de mes déboires sexuels, mais en plus vous connaissez mon poids, la taille de mes soutifs, mon groupe sanguin, le nom de mes petits amis, la marque de ma pilule… Et quoi encore ?
– Ben… Votre problème de mal de mer, la couleur de votre culotte, votre plat préféré, et le solde de votre compte en banque, répond-il, pince-sans-rire. Entre autres.
J’ai une soudaine envie de l’étrangler, mais considérant nos carrures respectives, je me contente de jurer un bon coup tout en maudissant mon père et son besoin vital de tout contrôler, dominer, étiqueter, régenter, posséder. Ce maniaque du contrôle a un dossier sur sa propre fille !
– Au fait, concernant la couleur de votre culotte, j’ai menti, ajoute-t-il mine de rien. Ce n’était pas dans le dossier. Je vous ai juste maté les fesses ce matin, quand vous avez sauté en catastrophe de la benne avec vos couvertures autour du cou… »

« Ma Note »

fallait-pas-me-chercher--vol-1-774849-250-400

3 / 5


Merci à Marie pour le SP
Publicités

Laissez un petit souvenir de votre passage ^^

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s