Ma ChRoNiQuE – Trop Vite de Nabilla Benattia

Auteur : Nabilla Benattia (coauteur : Jean-François Kervéan)
Editions : Robert Laffont
Pages : 260
Prix : 14,90€
Date de sortie : 04 Mai 2016
Public : New Adult
Amazon : Trop vite

commander fnac ADV_Banner_148

« Petit Résumé »

Je ne me plains pas, j’explique. Je réfléchis – un petit peu. J’ai vingt-quatre ans, quand je me regarde dans une glace, je vois une fille jeune, mais derrière mon image j’ai l’impression d’être beaucoup plus vieille. Ce que j’ai vécu, je veux le raconter. Dire enfin ma pensée, mon ressenti. Reprendre le contrôle de ma vie. Ces trois dernières années ressemblent à un petit roman d’aventures où on rit, où on pleure, où on aime et n’aime pas. J’ai fait tout ça à fond. Je n’ai plus voulu rencontrer aucun journaliste depuis plus d’un an. Je ne crache pas dans la soupe, j’explique… Pour remercier ceux qui m’ont soutenue en espérant les divertir. Et être moins méprisée par les autres – si possible. Je suis une show girl, une fille marrante, et je vous embrasse fort.

« Ma Chronique »

Lorsque j’ai dit à mon conjoint que j’allais lire le livre de Nabilla il a d’abord rigolé puis m’a dit « oui, elle a sûrement raconté mais c’est pas elle qui l’a écrit » et a continué en étant pas très tendre dans ces propos avec elle.
Moi, j’ai trouvé ça plutôt déplacé car juger comme ça je trouve ça nul et tellement petit.
Ça m’a conforté dans l’idée de lire ce livre, d’autant plus que j’aime bien les livres témoignages même si j’en lis peu. Je suis rarement déçu.

J’ai donc ouvert ce livre pour découvrir son histoire et peut être une part de curiosité/vérité dans ce qu’il c’est passé avec Thomas, son compagnon (en dehors de ce que nous ont deja raconté les médias).

Au début, on découvre son univers dans lequel elle grandit. Deja là, j’aurai même pas voulu être à sa place. Ne parlons pas de la séparation des parents. Je pense que tu ne peux pas te sentir plus abandonné. J’ai été choqué par l’attitude des parents.

Sa maman ne m’a pas laissé indifférente car je crois que malheureusement j’ai la même et à par pleurer, t’énerver, tu ne peux pas faire grand chose.

Lorsque viens la télé-réalité elle retrouve un petit brin « oh super j’existe » mais on se rend compte que les paillettes ne font pas tout. La situation reste pareil, juste elle apprécie de ne plus zoner.

Le tourbillon du « Non, mais allô quoi » est complètement surréaliste.

La rencontre avec Thomas c’est une belle jolie rencontre mais rien n’est plus pourrie que la télé et surtout a télé-réalité pour bouffer une histoire passionnelle.
Bien que je n’ai jamais l’expérience, je me l’imagine bien. Effectivement je regarde parfois ce genre d’émission mais je sais qu’une immense partie n’est que de la comédie, je ne me fais pas d’illusion.
Les producteurs etc.. n’ont non jamais assez. Je comprend que Thomas en ai eu « plein de cul ».

J’ai adoré les anecdotes qu’elle nous raconte sur leurs fuites à la plage etc..(sûrement un grand sentiment de libertés et de transgressions des règles)

Parcontre je pense que Nabilla aurait parfois pu dire non ou stop face aux insistances ou situations proposés pour la télé. Tout est mécanique face camera et savoir le vrai du faux devient si flou autant pour l’un que pour l’autre..Comment se situer là dedans ? Difficile de trouver la réponse.

Lorsqu’elle nous parle du show dans TPMP (et que j’ai vu). Je conçois les sms de Thomas. Si cela avait été avec moi (si j’avais été un hom’ et son mec) mon dieu j’aurai disjoncté. .pire que de la TNT.

J’ai trouvé l’amour de Thomas incroyable. Toujours la malgré toutes les situations semble t-il inextricable.

J’ai aussi aimé l’amour entre Nabilla et sa grand-mère bien que Nabilla ne soit pas toujours honnête avec elle. Mensonge, fugue..elle lui mène la vie dure.

Pour en arriver à cette fameuse soirée de novembre, je conçois qu’a un moment donnée la pression puisse devenir trop forte et que forcement la tension au sein d’un couple soit à son paroxysme.
J’ai toute fois encore du mal à m’expliquer pourquoi avoir pris ce fichu couteau, cela aurait du lui traverser l’esprit que ça pouvait mal tourné, un couteau reste dangereux surtout en de tel circonstance.
Elle aurait dû ouvrir un tiroir et prendre « la louche » cela lui aurait évité tous ce qui sent suit.

Lorsque viens la prison j’ai effectivement trouvé que Nabilla manquait de jugeote mais elle finit petit à petit par grandir. Sans être méchante cette expérience lui aura fait du bien. J’ai trouvé que de petite fille elle passait jeune femme.

Courant ma lecture plusieurs passages m’ont ému. J’ai eu quelques larmes à partir de la confrontation dans le bureau du juge.

Au final on se rend compte qu’avec Thomas se fut juste un accident (comme dans bagarres dans les films avec souvent un flingue au milieu) et que la suite fut juste une énorme galère sans nom.
Perso, je crois que parfois il peut arriver un truc qui chamboule ta vie du jour au lendemain. Personne n’est apte à juger quelqun dans sa situation. Encore moins quand on a pas assisté à ce qu’il c’est passé.

J’ai apprécié qu’elle n’ai pas écouté son chéri et appelé les secours, j’imagine la panique ressentie. Il serait mort , je pense qu’elle ne sent serait pas remise. La dépression et la tristesse l’aurait mangé plus que la télé.

Ce n’est pas un grand livre, mais j’ai senti de la sincérité. J’ai eu l’impression que c’était écrit au fil des souvenirs qui venaient, donc par brides. J’ai apprécié découvrir sa version.
Je le conseil à tous les fans bien sur mais aussi à ceux qui ne veulent pas s’arrêter aux versions journalistiques.

Hors propos :

Sur ce, je suis toute fois un peu decu de Nabilla car je suis un peu étonné de la voir continuer à la télé (bien qu’on la voit moins) et de continuer à y « entraîner » sa famille (Tarek = Les Anges). J’aurai pensé que cette situation l’aurais fait arrêter. Ma question : Qu’en pense Thomas avant tout? Et sa famille?

De l’autre côté, je suis plutôt contente de la retrouvé changé coté look, langage..elle se tempère un peu mieux et cela donne d’elle une bien meilleure image.

Une question me turlupine encore: qu’en est -t-il de sa relation avec son papa? j’aurais souhaité en savoir plus..

« Mon extrait »

(…)Mon père voudrait que je vive au fond d’une grotte préhistorique, désolée, je ne trouve pas la Préhistoire particulièrement cool. Chap1

« Ma Note »

trop-vite-757591-250-400


N’oubliez pas vous avez le droit à -5% de remise si vous l’achetez via le lien en haut de cette chronique^^
!!!La contribution qui me sera reversé servira à l’organisation de concours!!!

Publicités

Une réflexion sur “Ma ChRoNiQuE – Trop Vite de Nabilla Benattia

  1. Je suis bien d’accord avec toi très bon article 😉 J’ai pensé la même chose et j’ai voulu le lire pour les même raisons, entendre sa version, j’ai aussi été touché par Nabilla, et mon compagnon a pensé la même chose que le tien quand il a vue ce que je lisais 😀

    J'aime

Laissez un petit souvenir de votre passage ^^

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s