Ma ChRoNiQuE – The Graces de Laure Eve

Auteur : Laure Eve
Editions : Hachette
Collection : Black Moon
Pages : 408
Prix : 18€
Date de sortie : 14 Septembre 2016
Public : Jeunesse
Amazon : The Graces

« Petit Résumé »

Comme tout le monde, River Page est fascinée par les Grace, frère et sœurs. Comme tout le monde, elle est persuadée qu’ils ont la magie dans le sang. Et, comme tout le monde, elle brûle d’envie de devenir leur amie.

Elle se rapproche de Summer, la benjamine, et tombe sous le charme du ravissant Fenrin, l’aîné. Mais, au grand désespoir de River, la magie ne résout pas tout les problèmes…

« Ma Chronique »

Avant de commencer je tiens à dire Merci à Netgalley et Hachette pour cette lecture.

Alors, lorsque j’ai lu le résumé, je me suis dit « rooo , trop chouette de la magie » et puis j’ai lu et pof, mon enthousiasme a baissé d’un coup.

La rumeur court en ville que Les Graces sont des sorciers, on les craint autant qu’on les admirent sans savoir si ce qu’on entend sur eux est exact. A vrai dire, ils ne laissent pas vraiment l’occasion aux gens d’entrer dans leurs cercles d’amis et entretiennent donc le mystère.
Il y a Fenrin, LE boy, Thalia, sa jumelle,mais aussi Summer, la plus jeune.

Au milieu de tous ça arrive River, une petite nouvelle qui débarque en ville. Comme tout un chacun, elle est aussi séduite par les Graces. Mais, n’en demeurent pas moins qu’elle se pose beaucoup de questions à leurs sujets.
Elle choisi donc de se composer un rôle pour les approcher. Elle nous raconte qu’elle souhaite savoir si la magie existe vraiment malgré ses doutes, si ce qu’on sait d’eux est véridique ,etc..
On ressent bel et bien l’urgence de l’intégration, mais reste à savoir pourquoi c’est si vital pour elle? Et pourquoi Les Graces plutôt que d’autres personnes?
Peut etre est-ce son espérance de retrouver un peu de baume au coeur? Il faut dire que la vie avec sa maman est assez compliqué surtout depuis que son père a disparu sans laisser de trace et sans explications.
Au fil du roman, on la voit qui arrive par bien des stratégies à faire sa place chez les Graces.

Bien entendu, si tout était aussi parfait et idyllique tout irait bien, mais comme on est pas dans un monde tout beau et tout rose, on peut ressentir une certaine tension planer. D’ailleurs, une disparition et une révélation vont tout chambouler.

Ce qui est appréciable dans ce roman, c’est la narration immersive. On est River, et tout ce qui compose ce personnage énigmatique et peu fiable, dont on ne sait même à la fin du roman quel est son véritable nom.

Les Graces suscite de l’intérêt, on a l’impression que malgré ce qui nous est dévoilé, beaucoup de choses restent encore à découvrir sur eux.

L’intrigue et le suspense sont rudement bien mener par l’auteur, cependant , pour revenir à ma déception , je dois vous dire que j’ai eu un problème avec les dons. Ils ne m’ont pas éblouis.

Pour se rapprocher de ma conclusion, je vous encourage vraiment à poursuivre votre lecture jusqu’à la deuxième partie du roman qui est plus sombre et bien plus rythmé que le début. Vous y découvrirez de nouvelles facettes des personnages bien plus intéressant quand début de roman et donc plus addictifs. Croyez-moi quand je vous dis que les apparences sont bien trompeuses.

Je vous laisse découvrir pourquoi je vous dis cela. ^^

Pour terminer, c’est un roman avec une bonne plume mais pour lequel je n’ai pas eu de coup de cœur. Encore une fois, on ne sait que ce qu’on ne veut bien nous dévoiler et trop de mystère plane. Cependant, il a le mérite d’être tellement flou qu’on a forcément envie de lire la suite.
Il aurait fallu à mon sens des dons un peu plus exceptionnel pour que je sois conquise, car l’attirance qu’ils semblent susciter m’a un peu trop fait penser à Twilight (bien que l’histoire n’a rien à voir). Deplus, bien qu’on parle de magie, il m’en a manqué.
Je le conseille pour tous les amateurs de wicca …

« Mon Extrait »

« (…) Parfois, il faut des limites. Des limites pour se sentir aimé.(…) Chap V

« (…) Je n’ai pas peur des gens mesquins et pathetiques qui traitent es autres comme de la merde pour se consoler de leur vie mesquine et pathetique. (…) Chap XIII

« (…) L’espece humaine n’avancerait plus si les gens decidaient de ne pas se risquer là où les autres ont échoué? Ce n’est pas parce que ça n’a pas été fait que ça ne peut pas l’être. (…) Chap XVI

« Je ne me rapelle pas avoir vécu, plutot avoir existé. (…) » Chap XXIV

« (…) Mon mensonge s’agitait (…) comme un poisson à l’agonie, et je n’arrivais pas à croire qu’elle ne le voyais pas, qu’elle ne sentais pas sa puanteur. » Chap XXV

« Ma Note »

2etoiles

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Une réflexion sur “Ma ChRoNiQuE – The Graces de Laure Eve

Laissez un petit souvenir de votre passage ^^

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s