Ma ChRoNiQuE – Prince Captif Tome 1 : L’esclave de C.S Pacat

Auteur : C.S Pacat
Editions : Milady
Collection : Milla Litte
Pages : 306
Prix : 7,90€ (Poche)
Date de sortie : 17 Juin 2016
Public : New Adult
Amazon : Prince Captif

« Petit Résumé »

Il devait être roi, il est devenu esclave. Damen est un héros pour son peuple et le légitime héritier du trône d’Akielos. Mais lorsque son demi-frère s’empare du pouvoir, Damen est capturé, dépouillé de son identité et ofert comme esclave de plaisirs au prince d’un royaume ennemi. Beau, manipulateur et mortellement dangereux, son nouveau maître, le prince Laurent, incarne ce qui se fait de pire à Vère. Mais dans la toile mortelle de la politique vérétienne, les apparences sont trompeuses. Pris dans les manigances de la cour, Damen doit s’allier à Laurent pour sa survie et celle de son royaume. Sans jamais oublier une règle vitale : cacher sa véritable identité à tout prix. Car l’homme dont il a besoin est celui qui a le plus de raisons de le haïr…

« Ma Chronique »

A l’époque de sa sortie, la couverture et le résumé me vendais une histoire dure et prenante et me donnais une sérieuse envie de le lire d’urgence, puis le temps a passé. Un jour j’ai eu une grosse envie de tester une box littéraire et je l’ai donc choisie avec la Kube (qui depuis peu livre enfin dans les Dom).

Je ne vais pas revenir sur la box elle même qui ne fut pas vraiment à la hauteur de mes espérances, parcontre je vais vous parler de ce roman.

Des que j’ai ouvert les premières pages, j’ai déchanté. Des noms compliqués à retenir (malgré un récapitulatif et une carte en début de roman) et un contexte ou l’on plonge de façon un peu brutale. Je ne sais pas si je suis allé trop vite mais si je me rappelle bien, des le départ, Damen est deja capturé et je me suis trouvé lâché et perdu.

Ensuite, une fois trouvé quelques repères, j’ai néanmoins apprécié lire quelque chose qui sortait de ma zone de confort, même si par moment je fus plutôt surprise.

Les mÅ“urs de Vere sont plutôt hors du commun. Les citoyens de Vère redoutent plus que tout d’enfanter un enfant illégitime et à moins qu’ils soient mariés, les hommes et les femmes ne s’accouplent pas ensemble. Chaque citoyens se voient donc accompagné de mignons pour satisfaire leurs plaisirs, Damen se retrouvent être l’un d’eux.

Ce personnage est assez charismatique car enplus d’être le héros, il accumule certains atouts non négligeable pour un prince et pour un peuple : il est loyal, gentil, téméraire…

De l’autre côté, on a Laurent. Mon dieu je l’ai haï, mais d’une force!! ^^ Je l’ai trouvé complexe, énigmatique mais détestable. Lui aussi dégage une certaine prestance.
A vrai dire, chaque personnage même secondaire n’est pas en reste. L’auteur n’a négligé aucun d’entre eux, mais ses deux là sorte du lot. On ressent qu’au fil du temps leur relation est amené à évoluer vu leur ambiguïté.

L’auteur a su jouer sur deux tableaux avec par moments des scènes descriptives quand d’autres sont plus dans la retenu.
La narration se fait à la troisième personne et du coup je pense que c’est aussi ça, qui m’a quelque peu dérangé. Pour l’imprégnation. J’avoue avoir sauté quelques paragraphes.

En bref, c’est un livre qui aurait mérité selon moi plus de rebondissement car il ne se passe pas grand chose mais qui plante fermement le décor historique pour la suite.
D’ailleurs autant vous l’avouer tout de suite, celle-ci ne fait pas partie de mes priorités pal mais j’espère quand même la lire pour voir ou cela nous mène.

La chronique d’Okeanos

Ceci étant dit, si vous aimez les romances m/m lancez vous, peux être que cela vous plaira plus qu’à moi mais sachez que la romance n’est pas encore présente ici.

 

« Mon Extrait »

Il se trouvait à Vère.

Damen regarda autour de lui, horrifié. Il était au cœur du territoire ennemi, à des centaines de kilomètres de chez lui.

Cela n’avait aucun sens. Il respirait, possédait encore tous ses membres, et n’avait pas été victime d’un « regrettable accident », comme on aurait pu le craindre. Le peuple vérétien avait d’excellentes raisons de haïr le prince Damianos d’Akielos. Pourquoi était-il encore en vie ?

« Ma Note »

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Laissez un petit souvenir de votre passage ^^

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s