Ma ChRoNiQuE – Calendar Girl Tome1 : Janvier d’Audrey Carlan

Auteur : Audrey Carlan
Editions : Hugo Roman
Collection : New Romance
Pages : 160
Prix : 9,95€
Date de sortie : 05 Janvier 2017
Public : New Adult
Amazon : Calendar Girl

« Petit Résumé »

Mia Saunders rêve de devenir actrice, elle a quitté Las Vegas où elle vivait avec sa sœur et son père pour s’installer à Los Angeles. Mais elle va devoir revoir ses projets, car Mia a besoin d’argent, de beaucoup d’argent. Elle doit en effet rembourser les dettes de jeu de son père. Un million de dollars. Son ex-petit ami est celui qui a prêté de l’argent à son père, l’a fait tabasser et l’a envoyé à l’hôpital où il est dans le coma. Bref, il faut qu’elle protège son père et sa petite sœur qui est la prochaine sur la liste de Blaine. Elle ne voit qu’une issue, contacter sa tante qui possède une agence d’escorts. Celle-ci, trop heureuse de pouvoir aider sa nièce, lui propose un accord. Elle sera l’escort d’un homme différent par mois pendant un an. Chaque contrat lui rapportera 100 000 dollars. La jeune femme accepte et se prépare donc à sillonner les États-Unis et à rencontrer les hommes qui s’offrent ses services. 

De mois en mois, nous allons suivre Mia dans ses différentes missions. Une Mia déterminée, sexy, drôle et généreuse. Une Mia qui s’est promis de ne pas tomber amoureuse, mais qui aura du mal tenir sa promesse. 

Mia relèvera-t-elle le défi de sauver sa famille ?

« Ma Chronique »

J’ai lu ce livre parce que j’en ai tellement entendu parler sur les réseaux sociaux depuis le festival de Bandol que forcément il me faisait tres envie et que deplus il s’annonce comme un phénomène qui va m’accompagner sur toute l’année.

Mia se retrouve contrainte à être escort girl après que son père est emprunté énormément d’argent et qu’il ne puisse plus rembourser. Celui ci se retrouvant dans le coma apres s’être fait tabassé par des hommes de mains, elle doit prendre le relais de ses dettes (1 million de dollars+ interets). Du coup, chaque mois pendant 12 mois, elle doit s’occuper de clients masculins tres riche à leurs bons plaisir pour pouvoir rembourser, au risque que sa vie et celle de ses proches (notemment sa petite soeur) soit mise en danger si elle ne réunit pas l’argent.

Pour ce premier mois, l’histoire nous emporte à Los Angeles où elle fait la connaissance de Wes(ton Charles Channing III), un scénariste hollywoodien, et Oh my god, son charme est brut. Il m’a envoûté depuis la plage jusqu’à la remise de la clé et plus encore.
J’ai vraiment hâte de le retrouver, c’est pourquoi j’espère vraiment que l’auteur ne va pas en rester là avec lui.
Il est plein de surprise, attentionné…une perle!
C’est à se demander si le destin a fait exprès de les faire se rencontrer, surtout lorsqu’on sait que Mia souhaite devenir actrice…

Pour ce qui est de l’héroïne, on perçoit des le départ sa bonté et son sens du sacrifice (pour un an), mais bizarrement, bien que sa soit de sa vie dont on parle, je n’ai pas accroché avec elle. Surement parceque l’histoire est tres courte et que sa soit sa tante qui est la directrice du site d’Escort.
Le fait aussi qu’elle tombe amoureuse si facilement m’aura laissé tres perplexe, surtout lorsqu’on arrive au prochain boy du mois suivant… Je les ai que trop aimé ensemble pour qu’elle passe au suivant.
Toute fois, j’ai aimé que cette heroine soit indépendante avec un petit caractère au poil (lol).
J’attend maintenant impatiemment de voir la suite pour avoir une meilleure opinion de ce personnage.

Pour faire simple, la plume d’Audrey Carlan est accrocheuse mais pour le moment il me manque un truc pour que ça soit un coup de coeur, mais elle a encore 11 tomes pour que ça soit le cas, donc je ne m’en fais pas.
Elle a su poser une intrigue très intéressante dans laquelle elle a magnifiquement brodé une histoire romanesque qui j’en suis sûr, va être de mieux en mieux au fil des tomes même si les partenaires sont changeant.

Cette saga va à coup sur, apprendre à Mia à s’affirmer, et à nous femmes dans faire de même.
Je suis sur qu’il va également nous en apprendre un peu plus sur le rôle d’escort girl (qui n’est pas à confondre avec de la prostitution).

Pour achever cette conclusion, je dirai que le vrai petit plus de cette saga est à coup son concept calendaire.
D’ailleurs, on se retrouve le 02 février, à Seattle pour une rencontre avec : Alec Dubois.

La chronique d’Okeanos

 

« Mon Extrait »

« Je ne suis pas une demoiselle en détresse et il n’est pas mon chevalier en armure. Les contes de fées n’existent pas, surtout pour les nanas de Las Vegas avec un bagage émotionnel aussi lourd que le mien. »

calendar-girls-1-janvier-extrait

« Ma Note »

calendar-girl-tome-1-janvier-848488-250-400

 ma note

Merci à words of love pour l’image

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Laissez un petit souvenir de votre passage ^^

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s