Indescent tome 2: Incandescent de Colleen hoover

Lecture commune du 04 Septembre 2015 Organisé par Emilie Bibliophile via Facebook
Lecture commune du 04 Septembre 2015
Organisé par Emilie Bibliophile via Facebook

  Auteur : Colleen Hoover
Editions : j’ai lu
Pages : 290
Tome : 2
Prix :13,90€
Date de sortie : 19 Août 2015
Public : New Adult
Amazon : Indecent tome 2

 

« Petit Résumé »

Depuis le départ de Julia, Lake et Will poursuivent leurs études tout en veillant à l’éducation de leurs frères respectifs. Une vie de famille rapiécée, chaotique et mouvementée, qui ne laisse que peu d’espace à leur couple.
Alors qu’ils projettent de remédier à cela le temps d’un week-end, le passé de Will ressurgit de manière inattendue, mettant en péril leur fragile équilibre…
Lorsque vous n’avez plus qu’une personne sur qui compter, la confiance peut-elle survivre à la trahison ?

« Ma Chronique »

Si vous me suivez un peu, vous devez maintenant savoir que Colleen Hoover est une référence pour moi. Dès qu’un de ses livres sort,  vous pouvez être sur qu’il sera lu très vite.
Mon coup de ❤ pour cette auteur à d’ailleurs commencé avec le tome 1 de cette serie Slammed.

Je remercie les éditions J’ai Lu pour la publication de ses bijoux de littérature.

Pour moi, impossible de ne pas être conquise par le premier tome avec sa si belle poésie (slam) et l’histoire si atypique de Lake et Will.

Enfait, je crois que maintenant que j’ai fermé ce book, je peux affirmer que lire cette suite (donc le tome 2) fut également un vrai plaisir bien que, si je fait vite fait le bilan, se soit effectivement l’opus précédent qui m’aura le plus touché. Layken ayant tendance à m’agacer un peu ici par moment.

Bien que j’ai relevé ce petit bémol qui a sûrement affecté mon ressentit, j’ai quand même eu droit à ma part de bouleversement, de sentiment de bonheur 😀, de colère 😠, de rage 😡 et à quelques larmes 😢 Tout à fait ce que je recherchai à ressentir en lisant du Colleen Hoover.

(Après avoir lu d’autre bouquins d’elle , je peux vous affirmer qu’elle a ce réel dont de réussir à nous faire partager des moments très forts sur des sujets très forts)

Pour ce qui est des personnages :

J’ai apprécié l’arrivée de Kiersten qui je trouve apporte cette vrai bouffée d’air frais dont avait réellement besoin l’histoire dans sa continuité. Kel et Caulder, ont eux , toujours autant de réparties et moi, JE N’AI PU QUE LES ADORER!! 😀 Will quand à lui , je l’ai trouvé plutôt courageux dans son histoire d’amour, surtout face à Layke que j’ai trouvé plutôt injuste. En clair, je l’ai senti un peu paumé le pauvre…

Pour continuer, je dirai que ce qui est difficile à imaginer ici , c’est le sens que prend leur histoire d’amour après ce qu’ils ont traversé precedemment. Il est clair qu’en ouvrant ce new tome, je ne m’attendai pas à ça. C’est fut d’ailleurs un peu déconcertant, de quoi me posé la question d’un ¿késako? On peux dire que c’est un virage de l’auteur à 80 degrés pas vraiment compréhensible mais qui heureusement n’entache en rien l’affection que j’ai pour son style d’écriture…ouf…😅

Si je poursuis, je peux dire que je crois qu’un de mes moments que j’ai le plus apprécié dans l’ensemble du bouquin à certainement était la définition d’une injure et la référence au mot « papillon » comme exemple. Un autre moment fut la dernière péripétie de la première partie que je vous laisse découvrir ;). C’était whaouuuuu ! :mrgreen:

Et pour conclure, je dirai que ce qu’il m’a manqué le plus, se sont les SLAMs 🎵. Bien qu’ils soit bien présents, ils sont bien moins nombreux que dans le 1 et j’ai trouvé que c’était dommage. Après, y a pas à dire le spectacle final de nos amoureux fut top.

Maintenant, je n’ai plus qu’à attendre la sortie du tome 3 pour pouvoir retrouver nos personnages et vous faire part de mon bilan de cette serie.Je vous donne donc rdv pour ma chronique prochainement…et en trois mots : JE SUIS IMPATIENTE!

« Mon extrait »

« Prenez le mot « papillon », par exemple. Et si, un jour, quelqu’un décidait que le mot « papillon » était une injure? Les gens se mettraient alors à l’utiliser comme une insulte ou un qualificatif péjoratif. Le mot en lui-meme ne signifie rien du tout. Cest l’image négative que les gens associent à ces termes qui en fait des injures. Si on continuait d’utiliser le mot « papillon » dans ce sens, les gens finiraient par arrêter d’y prêter attention. La notion de gêne s’evanouirait ét il deviendraient un mot comme les autres. C’est la même chose pour tous les prétendus gros mots. Si on s’en servait tout le temps, il perdraient de leur valeur. »

 

Publicités

Laissez un petit souvenir de votre passage ^^

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s