Ma ChRoNiQuE – Free Fall (Unteachabke) de Leah Raeder

  Auteur : Leah Raeder
Editions : Prisma
Pages : 368
Prix :16,95€
Date de sortie : 4 Juin 2015
Public : New Adult
Amazon : Free Fall

 

« Petit Résumé »

Maise O’Malley vient de fêter ses 18 ans et s’apprête à commencer des études de cinéma. Cette jeune fille au caractère bien trempé, qui prétend n’avoir peur de rien et ment volontiers sur son âge, a toujours eu l’impression d’avoir grandi trop vite. Quand elle rencontre Evan un soir dans une fête foraine, l’attirance est immédiate, intense, et pour elle sans lendemain. Pourtant, dès le jour suivant, Maise ne pense à rien d’autre qu’à lui. Ce trentenaire lui fait découvrir combien l’amour peut être plus qu’une brève rencontre, qu’il peut révéler une complicité inattendue avec un homme qui la comprend réellement. Un homme qui voit derrière ses bravades la petite fille effrayée et courageuse qu’elle est en réalité. Le jour de la rentrée, Maise découvre avec stupeur qu’Evan n’est autre que Mr Wilke, son nouveau professeur de cinéma. Tous deux décident d’interrompre leur liaison, mais leurs sentiments les rattrapent : ils sont incapables de résister à leur attirance mutuelle. Si à l’université et devant les autres, Maise et Evan sont deux acteurs feignant l’indifférence, dès qu’ils partagent des moments ensemble, ils se sentent vivre et être pleinement eux-mêmes. Mais leurs masques sont fragiles et menacent souvent de tomber. Les élèves les observent, les rumeurs courent… Commence alors un jeu dangereux dont il leur sera difficile de sortir indemnes.

Un roman poignant et rock à la fois qui prend aux tripes.

« Ma Chronique »

Quand j’ai lu la quatrieme de couverture, m’a première crainte a été de me retrouver dans une histoire trop similaire à Indécent de Colleen Hoover.

Puis, en parlant un peu sur la toile (avant ma lecture), on m’a affirmé que se serait plus sensuel. Je me suis donc lancé en ayant toute foi cette esperance que les ressemblances ne seraient pas trop nombreuses.

Je n’attendais du coup qu’une seule chose, ne pas être déçu.

Par chance, ce ne fut pas le cas. J’ai même apprécié (sauf quelques passages un peu houleux…)!

Je remercie d’ailleurs avant de continuer, les éditions Prisma pour cette jolie couverture pleine de pep’s et la parution de ce roman.

Bon, c’est vrai que ce n’est pas un coup de ❤️ pour moi, mais j’ai trouvé que c’était une bien jolie histoire.

Notre auteur à su la mettre en valeur en utilisant les bons mots au bon moment pour nous la raconter.

On y traite de la drogue et de la relation prof-eleve, comme pour la serie de Colleen Hoover, mais tout comme elle, c’est aussi un condensé de petites surprises disséminées à travers les pages..

Deja, pour commencer, il y a la fameuse rencontre à la fête foraine, puis, on apprend au fil du récit, qu’Evan a 32 ans et Maise 18, ce qui fait une sacré différence d’âge…et puis, y a tout un tas d’autre petits trucs qui font que leur relation ne peut pas être si simple…mais ça, je vous laisse les découvrir…

Dans l’ensemble, ce que je peux dire, c’est que j’ai plutôt bien apprécié le caractère de nos personnages.

-Maise O’Malley, a un tempérament tres fort est en étant dans sa tete, on le ressent assez bien.
-Wesley,lui m’a plutôt derangé sans vraiment savoir pourquoi.
-Et Evan, ben lui, je n’ai pas vraiment tenu compte de son âge car je l’ai senti assez jeune dans sa tête.

Sur ma lancé, je dirai aussi que j’ai aimé l’idée d’avoir exploité la relation amoureuse prof-elève d’une manière différente de ce qu’on peut lire en général.

Ici, notre professeur de cinéma s’accroche à sa relation envers et contre tout, au lieu d’y mettre un terme et j’ai trouvé ça très chouette.

Au fond, c’est une histoire touchante avec de belle scènes de sexe et une fin 👍.^^

« Mes extraits »

 » (…)en dépit de mon estomac réduit à l’état de pancake, quelque chose vibra en moi. Comme des petits papillons de papier en deux dimensions CHAP1« 

 » (…)Quelque chose martelait mon cœur, comme un vampire qui cherche à sortir de son cercueil CHAP1  »

 » (…)Mon corps était empli de soleil. Pas de sang, juste du ciel bleu dans les veines. CHAP3 »

 » Que suis-je réellement ? Trop vieille pour être vraiment une ado, trop jeune pour avoir le droit de boire. Suffisamment âgée pour mourir dans une guerre, baiser avec des hommes, et en même temps être complètement paumée et ne pas savoir ce que je voulais faire de ma vie. CHAP5 »

 » C’était un anneau de Claddagh, deux mains tenant un cœur surmonté d’une couronne. Chaque élément était symbolique : le cœur pour l’amour, les mains pour l’amitié, la couronne pour la loyau té. Selon la façon dont vous la portiez, la bague prenait une signification différente. À la main gauche, le cœur pointé vers l’extérieur, cela signifie que vous êtes fiancé ; vers l’intérieur, que vous êtes marié. À la main droite, le cœur vers l’extérieur, vous cherchez l’amour ; le cœur vers l’intérieur, votre cœur est pris CHAP6 »

 » Le seul remède contre une obsession, c’est de se trouver une autre obsession CHAP8 »

 » Bien, nous y voici. Jamais je n’ai dit une chose aussi difficile. Sois une lionne. Un, deux, trois, rugis.
— Je t’aime (…) CHAP9« 

 

Publicités

Laissez un petit souvenir de votre passage ^^

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s